Né en 1982 à Sarlat (France), Stéphane Plouviez est un juriste de formation, aujourd'hui reconverti dans la peinture, le dessin et l'illustration. Parmi ses références artistiques on trouve Franquin, Ingres, Burne Hogarth, Frazetta, Pignon-Ernest ou René Gruau.


En 2011, il pose pour la première fois son chevalet à Paris, afin de laisser libre cours à ses divers projets professionnels, et de se consacrer à l'art du portrait. Dessinateur autodidacte, il s'inscrit à des cours de calligraphie chinoise, de tempéra, peinture à l'huile (Paris Academy of Art), tout en pratiquant assidûment le modèle vivant à l'Académie de la Grande Chaumière.


Régulièrement exposé en France ou à l'étranger, il obtient en 2014 la médaille d'Or du Salon National des Artistes Animaliers, le prix du Dessin du Salon d'Automne 2017 et la médaille de bronze du Salon des Artistes Français 2018.


Le corps humain, le visage et la figure du cheval sont ses principaux thèmes de travail en dessin et en peinture. Par ailleurs, il collabore en tant qu'illustrateur à différents projets pouvant limer son imagination à celle d'autres artistes issus de différentes disciplines artistiques (théâtre, musique,...).